Contexte

La transformation numérique est le phénomène de mutation des organisations et de la société vers la dématérialisation des activités par l’utilisation des services numériques et de l’’internet. Ce phénomène prend de plus en plus de l’ampleur dans les différents domaines économique, social, politique et technologique. C’est un vrai enjeu stratégique qui impacte positivement la vie des individus et des groupes dans la cité, mais pose aussi de véritables défis éthiques, psychologiques et sociétaux, ainsi qu’en termes de valeurs.

Le processus de numérisation, qui ne cesse de s’accélérer par le développement des nouvelles technologies d’information, entraine une transformation radicale des pratiques et des comportements des individus, des groupes et des organisations. C’est pourquoi il est important d’envisager un accompagnement dans le choix des technologies adéquates et pour la conduite de changement moyennant des actions de formation et d’encadrement. Le besoin pour la conception de nouveaux modèles sociaux, éducatifs, politiques et économiques devient de plus en plus pressant.

La transformation numérique a fait émerger de nouveaux concepts tels que l’Internet des objets, l’industrie 4.0 ou la quatrième révolution industrielle, le Big data, l’intelligence artificielle, la blockchain, la réalité augmentée ou la réalité virtuelle … etc. Dans le domaine de l’éducation, cette transformation a permis d’offrir de nouveaux services : la formation en ligne, l’auto-formation en ligne, l’inter-formation en ligne entre plusieurs apprenants, l’accès aux livres électroniques (ebooks) et aux ressources numérisées, le déploiement de classes virtuelles, l’utilisation des tableaux interactifs, des cartes multi-services et des tablettes avancées, la mise en place de systèmes de gestion des programmes et des apprentissages en ligne…etc. On emploie aujourd’hui le terme EdTech pour désigner l’industrie qui est utilisée pour améliorer l’enseignement en classe et qui offre des outils aux élèves et aux enseignants pour accéder à des ressources avec une large possibilités de choix, expérimenter sans limites les méthodes et les techniques pédagogiques et avoir un retour d’expérience rapide.

Certes, La transformation numérique a bouleversé et impacté la société et l’économie. Toutefois, jusqu’à la pandémie de COVID-19, son incidence sur l’éducation et la formation était beaucoup plus limitée.  Cette pandémie a révélé plus que jamais qu’il est essentiel de disposer d’un système d’éducation et de formation adapté à l’ère numérique, et capable de faire preuve de la résilience et de l’agilité nécessaires pour faire face aux différentes crises et à l’imprévu. Elle a par ailleurs mis en exergue les inégalités existantes entre ceux qui ont accès aux technologies numériques et ceux qui n’en ont pas, y compris les personnes issues de milieux défavorisés. Le problème de manque de compétences numériques des enseignants a été aussi montré de doigt de manière flagrante, surtout dans les pays en voie de développement. Sans oublier la crainte de plus en plus légitime de la déshumanisation de l’humanité que risque d’engendrer l’hégémonie technologique qui s’accentue chaque jour davantage dans tous les domaines.

La transformation numérique est en train d’induire une amélioration substantielle des processus d’enseignement et d’apprentissage et de contribuer à mieux répondre aux besoins des élèves et des étudiants grâce à l’exploitation des données et de la technologie, ce qui a donné lieu à ce qu’on appelle aujourd’hui l’éducation numérique. De nos jours, il est relativement aisé d’accéder via l’application mobile ou l’application Web à des plateformes spécialisées dans l’éducation pour organiser des classes en ligne, suivre des cours, réaliser des travaux pratiques, évaluer en temps réel le progrès réalisé en apprentissage, ajuster, renforcer et personnaliser le parcours d’enseignement. Des moyens nouveaux et innovants permettent aujourd’hui aux enseignants, aux élèves et aux étudiants d’organiser leurs activités d’enseignement et d’apprentissage et d’interagir en ligne de manière flexible et autonome.

Aujourd’hui, la question n’est pas de savoir si le numérique apporte des avantages aux systèmes éducatifs, mais plutôt comment on peut en profiter et faire face à sa croissance rapide, qui impacte non seulement les ressources éducatives, les curricula et les modes de gouvernance, mais surtout le processus d’enseignement et d’apprentissage. Grâce au numérique, aussi bien les données des élèves et des étudiants que leur progrès d’apprentissage peuvent être mesurés en temps réel. Ce changement révolutionnaire a fait évoluer la façon dont les écoles et les universités vont remplir leurs missions.

Problématiques et axes de recherche

Pour soutenir l’adaptation durable et efficace des systèmes d’éducation et de formation à l’ère du numérique, et pour concevoir une éducation numérique équitable et de qualité, on peut se poser 4 problématiques majeures :

  1. Comment les systèmes éducatifs composent actuellement avec le numérique, saisissent les opportunités qu’ils offrent et réagissent aux défis sous-jacents ?

Cette problématique pose les questions qui concernent :

  • L’état des lieux ;
  • Les opportunités offertes par le processus de la transformation numérique dans le domaine de l’éducation ;
  • Les défis posés par les nouvelles technologies à forte intensité de données, telles que le Big Data et l’intelligence artificielle (IA), dans le domaine de l’éducation ;
  • L’impact de la transformation numérique sur les missions des écoles et des universités ;
  • L’impact de la transformation numérique sur l’équité et l’égalité des chances ;

2. Quelles sont les perspectives de développement des technologies numériques nécessaires à un apprentissage inclusif et de qualité ?

Cette problématique pose les questions qui concernent :

  • Les ressources et un contenu numérique de qualité ;
  • Les outils d’apprentissage conviviaux ;
  • La numérisation des méthodes et des pédagogies d’enseignement ;
  • La qualité de l’enseignement et de l’apprentissage ;
  • La mise en place d’un système éducatif inclusif ;

3. Comment développer un écosystème d’éducation numérique pertinent, inclusif et efficace ?

Cette problématique pose les questions qui concernent :

  • La sécurité des plateformes éducatifs ;
  • Le respect des valeurs sociétales et des normes éthiques ;
  • La gouvernance des systèmes éducatifs ;
  • Les expériences réussies au niveau international dans l’éducation numérique ;

4. Comment développer les capacités numériques des élèves et des étudiants ?

Cette problématique pose les questions qui concernent :

  • La formation numérique des enseignants ;
  • La formation numérique du personnel éducatif ;
  • Le renforcement des compétences numériques des différentes parties prenantes des systèmes éducatifs ;

Le 19ème congrès international (CIMQUSEF’19), se focalisera sur les problématiques décrites ci-dessus, et a pour objectif de proposer des solutions effectives raisonnables et applicables qui visent à améliorer la qualité de la recherche scientifique. Dès lors, cette conférence s’articulera autour de quatre axes de travail :

  1. Présentation de l’état des lieux, des défis et des expériences internationales réussies dans le domaine de l’éducation numérique :
  • Les enjeux stratégiques de la transformation numérique dans le domaine de l’éducation ;
  • L’effet de la pandémie de Covid-19 dans la transformation numérique éducative ;
  • Les opportunités de la transformation numérique pour une éducation numérique performante ;
  • Les expériences dans les pays développés en éducation numérique ;
  • Les expériences dans les pays émergents en éducation numérique ;
  • La vision prospective de l’éduction numérique.

2. Les technologies numériques dans le domaine d’éducation :

  • Contenu numérique d’enseignement et d’apprentissage ;
  • Applications informatiques de la transformation numérique en éducation ;
  • Intelligence artificielle en éducation ;
  • Les équipements et appareils éducatifs ;
  • Les classes virtuelles et objets connectés.

3. Développement d’un écosystème d’éducation numérique pertinent, inclusif et efficace :

  • Les nouveaux modèles de l’établissement scolaires à l’ère du numérique : les établissements numériques ;
  • Les nouveaux modèles des universités à l’ère du numérique : les universités numériques ;
  • Les nouveaux modèles de la gouvernance numérique ;
  • Rôles des parties prenantes des systèmes éducatifs ;
  • Qualité et éducation numérique ;
  • Valeurs, éthique, humanisme et éducation numérique ;
  • Équité et éducation numérique.

4. Renforcement des capacités numériques des enseignants, des élèves, des étudiants et du personnel éducatif :

  • Les nouveaux modèles pédagogiques à l’ère du numérique ;
  • Les curricula à l’ère du numérique ;
  • La mission et le nouveau profil des enseignants à l’ère du numérique ;
  • Les programmes de formation des enseignants en éducation numérique ;
  • La formation continue et l’encadrement des enseignants en éducation numérique ;
  • La formation et l’encadrement des élèves et des étudiants en éducation numérique ;
  • Les compétences du personnel éducatif ;
  • L’Évaluation des apprentissages à l’ère du numérique.